Accessible depuis : 🇫🇷 🇧🇪
contact@malingo.fr
En octobre profitez de -15% sur une consultation privée avec le code : 72VC

La boule de cristal et les miroirs magiques

La boule de cristal et les miroirs magiques

boule de cristal

La boule de cristal et les miroirs magiques

La boule de cristal et les miroirs magiques sont des  supports divinatoires du monde de la voyance qui existent depuis la nuit des temps. Certains mediums et voyants les utilisent pour voir le passé, le présent et bien entendu l’avenir.

La boule de cristal est mystérieuse.

Et pour cause ! Les informations relatives  à son origine et à son histoire sont floues.

Certains érudits pensent que la boule de cristal a vu le jour au cours du XVIe siècle, d’autres penchent pour la Grèce Antique.  C’est le grand écart dans le temps. Rien n’est clair.

Lors de la Renaissance, des grands savants tels que Cornélius Agrippa ont expliqué que le cristal était d’origine grec, et que grâce à lui, les hommes avaient pu ouvrir la porte sur les secrets du monde. Les siècles s’entremêlent. On dit que les druides celtes utilisaient la boule de cristal et qu’au Moyen- Âge, les sorcières adoraient s’en servir. Toutes les certitudes tombent en poussière.

Des savants ésotériques ont aussi expliqué que les boules de cristal pouvaient être plates. Dans ce cas-là, on les appelle des miroirs hindous. Ils ont poussé leur réflexion en révélant que les propriétés du cristal étaient comparables à celles de l’eau. L’eau possèderait des qualités divinatoires (les druides celtes utilisaient l’eau pour faire leurs prédictions) et le cristal aussi.

Soit, tout ceci est complexe. Il est difficile de trouver le fil d’Ariane. Mais une chose est certaine, la boule de cristal ou ses dérivés (les dits miroirs magiques) ont été les fidèles alliés des grands médiums et astrologues de l’histoire.

La boule de crystal plongée dans le temps

L’utilisation du miroir magique ou de la boule de cristal est l’une des plus anciennes formes de divination. En parcourant quelques manuels ésotériques, on apprend que Pythagore utilisait un miroir magique qu’il présentait à la face de la lune, pour y voir l’avenir.

En 1141, une grande mystiqueHildegarde de Bingen (1098-1179) a raconté qu’elle s’était retrouvée un jour en haut d’une montagne, face à un immense miroir où elle aurait lu tous les faits passés et à venir de l’histoire de l’humanité. Grâce à cette révélation, les langues se sont déliées et on a commencé à parler du pouvoir des miroirs magiques.

Voici une histoire croustillante : en 1530 un prêtre de Nuremberg aurait vu l’emplacement d’un fabuleux trésor se refléter dans un miroir en cristal. Après avoir découvert l’endroit où se cachait cette caverne d’Ali Baba, il a fait creuser un trou, il est descendu dedans mais manque de chance, un éboulement de terre l’a englouti. Il n’est plus jamais remonté à la surface…

Au XVIe, le miroir magique a pris ses lettres de noblesse.

Catherine de Médicis, férue de voyance, a demandé à son astrologue attitré, Cosme Ruggieri, d’en utiliser un pour lire la destinée de sa famille.

Le miroir lui aurait appris que trois de ses fils monteraient sur le trône de France et que le dernier perdrait la vie avant d’accéder aux fonctions suprêmes.

Hasard ou divination, les faits se sont produits tels qu’ils ont été annoncés. De plus, le miroir lui aurait révélé qu’elle mourrait près de Saint-Germain. Là encore, c’est ce qui s’est produit.

En 2004, un cambriolage au Science Museum de Londres a plongé tous les aficionados d’ésotérisme dans l’expectative.

On avait volé l’une des plus célèbres boules de cristal au monde, celle qui appartenait à John Deel’astrologue personnel de la reine Elisabeth Ier !

Cet homme a été un conseiller sensationnel pour la reine. Il lui aurait suggéré de créer une importante flotte maritime et  de coloniser des territoires annexes. Pour lui, l’Angleterre devait devenir un empire incontournable. L’histoire a fait écho à ses prédictions : en 1600, la Compagnie des Indes a été créée, puis la colonisation de l’Amérique du Nord a commencé…L’Angleterre a continué sa course vers l’expansion.

La cristallomancie, comment ça marche ?

Il est dit que la boule de cristal renfermerait une certaine vision du monde. 

Elle serait en quelque sorte « un œil portatif ». Comme l’eau qui conserverait tous les secrets de l’univers, le cristal garderait la trace de tout ce qui a été et de tout ce qui sera.

Les boules de cristal utilisées en voyance sont composées en règle générale de 20 à 30 % de plomb.

Elles sont de différentes tailles. Elles peuvent être transparentes ou de couleur légèrement fumée.

Le but de toute  consultation de voyance à l’aide d’une boule de cristal, consiste à générer un flux d’images, de visions que le médium devra ensuite interpréter.

N’oublions pas qu’il est certes important de « voir clair », mais que l’art de la voyance réside aussi dans une bonne interprétation des événements.

Généralement, il est de coutume de poser sa boule de cristal sur un tissu blanc, et de la nettoyer après chaque séance, afin de la libérer de tout ce qu’elle a pu concentrer en énergies.

Il est possible de la nettoyer avec un savon doux et de l’eau, puis  on peut poursuivre l’opération en passant du vinaigre blanc mélangé à un peu d’eau. On l’essuie enfin avec un chiffon doux.

Tout le monde peut tenter l’expérience. Il suffit de s’assoir, de poser la boule sur une table, à une distance normale de la vision, et surtout, de veiller à ne pas la mettre dans les reflets du soleil.

Une ambiance tamisée est idéale.

Certains aiment avoir un contact direct avec la boule. On peut donc la tenir dans sa main ou envelopper sa base dans un tissu de velours.

Encore une fois, il n’y a pas de règles.

Il suffit de suivre son feeling et d’établir un lien avec ce support divinatoire. De nombreuses méthodes pour apprendre à lire dans la boule de cristal existent. On peut s’en inspirer mais l’important est de suivre sa propre intuition.

Pratique de voyance « faire le vide » 

Pour lire dans la boule, il faut plonger son regard dans son centre.

Avant toute séance de cristallomancie, il est conseillé de méditer, de faire le vide, afin de ne pas provoquer de projections mentales.

Au début, on peut être surpris de voir apparaître des sortes de mouvement qui montent et qui descendent. On dit qu’un mouvement de haut en bas traduit les difficultés du consultant tandis que les flux de droite à gauche orientent les questions vers le domaine affectif.

Des couleurs peuvent apparaître. Le noir symbolise le refus, parfois le deuil ou la séparation tandis que le blanc laisse entrevoir la réussite et l’amour. Le vert et le bleu sont des signes positifs en matière de réussite et le jaune nous parle de trahison et de mensonge.

Parfois, avec de l’entraînement, des formes ou plutôt des figures, jaillissent subrepticement.

Un bouquet et c’est le signe d’un bonheur à venir, un bateau et c’est l’annonce d’une rentrée d’argent, un œil et le dénouement d’une affaire complexe n’est pas loin… Bien entendu tous ces signes sont à interpréter selon sa propre sensibilité et ses propres croyances.

Avec le temps, il est possible d’établir son propre système de codage.

Le cristal est un amplificateur.

Certains mediums ont des flashs et des visions beaucoup plus limpides grâce à ce vecteur. Ce sont alors de véritables scènes de viequi peuvent apparaître.

Autre conseil : une boule de cristal n’a qu’un seul propriétaire. Il ne faut pas la mettre entre toutes les mains car elle vous appartient.

Le flux d’énergie qui vous unit ne doit pas être partagé.

Elle est un peu comme un fidèle allié qui a une mission d’éclaireur.

Pour aller plus loin, le livre : « Manuel D’utilisation De La Boule De Cristal », de  Charly Samson, éditions Trajectoire.

À bientôt pour un nouvel article !

Anne Bouquet

 

la-boule-de-cristal-et-les-miroirs-magiques-ndash-malingo-fr-i-voyance-srieuse-par-tlphone
La voyance n'est pas une science exacte et par conséquent malgré tous nos efforts pour sélectionner les meilleurs voyantes et médiums nous ne pouvons vous fournir aucune garantie de résultat sur les prédictions ou leurs datations.