Divers,  Les supports divinatoires,  Voyance

Briser les clichés sur La Voyance

Aujourd’hui, qui dit consulter un voyant ou une voyante dit le garder pour soi. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que la voyance s’entoure de clichés et de symboles parfois négatifs. Il nous semble donc souvent préférable de garder sa consultation pour soi, même si à priori le monde de la Voyance a bien changé. Il est indispensable aujourd’hui de briser les clichés sur la voyance afin que nous nous sentions plus libres de consulter nos conseillers. Nous allons voir ensemble comment de cet imaginaire sur la voyance nous sommes arrivés à une pratique plus saine et équilibrée. En effet, chez Malingo.fr, nous vous proposons une équipe de haute qualité, qualifiée et professionnelle. 

Quelles idées reçues sur la Voyance ? 

De nombreuses idées reçues circulent sur la voyance. Une para-science dont nous ne sommes jamais sûrs des résultats ? Ou un monde de professionnels formés et à votre écoute pour vous faciliter l’appréhension de votre avenir ? 

La voyante est-elle meilleure que le voyant ? 

Premier cliché : le voyant est une voyante. Sur toutes les illustrations de la voyance, ce que nous voyons c’est une Mme Irma, plutôt âgée, qui vous annonce des malheurs d’une voix chevrotante. Mais pensez-vous que le voyant est obligatoirement une femme ? Est-ce que la féminité serait synonyme de meilleure compréhension des énergies, du surnaturel et des émotions humaines ? 

Dans les toutes premières manifestations de la voyance, durant l’Antiquité, les grecs et les romains en étaient persuadés. La femme était le meilleur vecteur de réception des messages divins et/ou de l’au-delà. Mais la vérité, c’est qu’aujourd’hui il y a des voyantes ET des voyants. Et oui, la capacité d’entre-apercevoir l’avenir n’est pas réservé aux femmes. Certes, hommes et femmes peuvent avoir des perceptions différentes. Ou parfois c’est la manière de livrer le message qui variera. Mais ce n’est pas toujours le cas. De la même façon que les mentalités changent au fil du temps, il faut actualiser l’image que nous nous faisons du voyant.  

La voyance est un don 

L’idée reçue la plus forte, vis-à-vis du voyant, c’est que c’est un être hors norme. Ne vous méprenez pas. Pendant longtemps nous avons considéré le voyant comme un être divin, ayant reçu un don des ou du Dieu. Aujourd’hui les avancées de la science vont à l’encontre de cette croyance. Et beaucoup de voyant changent aussi leur propre conception de cette capacité à voir l’avenir.  

À vrai dire, considérons la perception de l’avenir, ou même du passé, comme étant la réception d’énergies et d’informations à l’image d’ondes parcourant notre monde. Il se pourrait que tout un chacun soit susceptible de percevoir ces informations à condition de s’y entraîner : d’être connecté sur la bonne station de radio. L’idée reçue de la voyance comme un don, parfois un don de famille héréditaire, n’est que le moyen de présenter le voyant comme un être hors norme. Et si le voyant n’était que cette personne entraînée qui sait percevoir les bons messages au bon moment ?  

Le destin estil immuable ? 

Ce qui nous fait peur le plus souvent avant une consultation, c’est d’apprendre que l’avenir ne nous réserve que des malheurs. On se représente la voyance comme annonciatrice de funestes messages qu’il vaut mieux ignorer. Si le voyant nous confie quelque chose et que cela ne nous plait pas, à quoi bon continuer à espérer ? Est-ce que le destin peut encore changer ?  

Et bien oui, une consultation de voyance n’est pas sûre à 100%. Ce n’est que l’annonce de votre chemin futur le plus probable. Chaque personne a le pouvoir d’agir positivement ou négativement sur son destin. Il suffit de le vouloir. Bien sûr, il arrive parfois que malgré tous nos efforts notre destin ne change pas et que des malheurs arrivent. Ou alors c’est parce que vous vouliez changer votre avenir que vous avez fait une erreur qui vous a fait parvenir au chemin qu’avait décelé le voyant. Mais dans tous les cas, rappelez-vous que vous pouvez changer les choses si vous le désirez vraiment.  

La voyance sur internet ou par téléphone est-elle une arnaque ? 

Alors si le voyant peut se tromper, qu’est ce qui me dit que la voyance n’est pas une arnaque ? Nous demanderez-vous. La voyance, bien que science inexacte, a des résultats qui sont très impressionnants quand les conseillers sont doués. Chez Malingo, c’est pour cela que nous choisissons nos voyants soigneusement. Après plusieurs consultations test, nous vous mettons en avant nos conseillers qui ont les meilleurs résultats et les meilleurs retours client. 

Bien évidemment, ce qui fait peur, principalement, c’est de passer par le téléphone ou par internet. Ne pas avoir une personne physique devant soi peut refroidir certains clients. Mais une voyance par internet ou par téléphone n’est pas moins qualitative qu’une voyance en cabinet. Cela permet de briser les clichés sur la voyance. C’est s’intégrer au monde moderne et proposer un service accessible de n’importe où. De chez soi comme au travail. 

Les symboles de la Voyance 

Mais il n’y a pas que les idées reçues qui ont la peau dure. Nous sommes aussi attachés aux symboles de la Voyance. D’où viennent ces symboles ? Que sont-ils devenus aujourd’hui ? Comment mieux les connaître permet de briser les clichés sur la voyance ? 

La voyante est une bohémienne ?  

Premier symbole : celui de la bohémienne ou de la Gitane. L’idée d’une femme entre deux âges, foulard sur la tête, assise derrière une table, reste ancrée dans la mémoire collective. C’est la voyante type et pourtant … Cette image de la Gitane maniant les sciences occultes date du 18e siècle. C’est au 19e siècle qu’elle atteint son apogée avec la création par Victor d’un roman tournant autour de l’aventure d’une jeune gitane : Esmeralda. 

Dans ce roman, une jeune gitane de 16 ans est pourchassée par Claude Frollo, représentant de l’Eglise. Il la condamne à mort sous prétexte de magie, de voyance et d’hérésie. Le personnage d’Esmeralda n’était pas voyante, mais dans le roman, comme dans l’imaginaire de la société les femmes gitanes sont des magiciennes. Alors certes, comme dans toutes les communautés, il y a des bohémiennes qui pratiquent la voyance. Mais évidemment, il y a des voyants de tous les âges, les ethnies et les sexes. 

On utilise la boule de cristal ? 

On imagine souvent les voyants au-dessus de la boule de cristal. Et c’est bien vu ! La voyance d’image ou de messages à travers une boule de cristal existe. C’est ce qu’on appelle la cristallomancie. On peut percevoir des images en son creu ou lire à la lueur du cristal des signes de l’avenir. Mais de nombreux autres supports existent. Bien souvent, la boule de cristal n’est pas la plus utilisée. Les cartes de tarot ou d’oracle sont très fréquente. C’est la cartomancie. Mais des supports plus surprenants sont parfois utilisés. Le sable, l’eau ou l’ornithomancie. Ce dernier, c’est la capacité de voir l’avenir dans le mouvement des oiseaux et dans leur chant. C’est la méthode qui était la plus utilisée pendant l’Antiquité. 

Les chats noirs, les bougies et rites de sorcellerie ? 

Beaucoup d’autres symboles font partie de notre imaginaire sur la voyance. Mais bien souvent, ils ne décrivent pas la réalité des voyants. Etre voyant ce n’est pas pratiquer la sorcellerie : donc pas de grimoires, de sortilèges ou de chats noirs. Même s’il faut bien avouer que les chats noirs sont très mignons. Si certains voyant pratiquent la sorcellerie à côté de leur consultation, ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la voyanceLa voyance c’est simplement percevoir des informations du passé, du futur et même du présent. Ce n’est pas de la magie mais plutôt une perception du fonctionnement du monde.  

Parmi les objets rattachés à la sorcellerie, l’un deux, la bougie, sert pourtant à certains voyants. C’est un symbole de purification. La flamme en général permet d’ouvrir l’esprit. Elle aide à la méditation et à retrouver son calme. La bougie est donc un bon moyen pour le voyant de se concentrer. C’est pour cela qu’elle peut être, elle aussi, utilisée comme support divinatoire. C’est ce qu’on appelle la lychnomancie : la voyance à travers la flamme de la bougie. 

Se faire sa propre idée  

Le mieux face à la multiplication des idées reçus et des clichés sur la voyance, c’est de se faire sa propre idée. Et ce dans tous les domaines. Certains voyants et certaines pratiques resteront traditionnelles tandis que d’autres s’adaptent au monde moderne. La voyance comme d’autres domaine évolue avec la société. Mais la perception qu’on en a reste trop souvent attachée à un imaginaire traditionnel.  

Chez Malingo, nous vous proposons des consultations avec une multitude de voyants différents. Nos consultants et consultantes, tantôt doux et attentionnés, tantôt cash et directs sont là pour répondre à vos questions. Ils utilisent une multitude de supports différents. Oracles, Tarots, boule de cristal, sable, astrologie. Ils n’attendent plus que vous. 

Parfois vous aurez besoin de faire plusieurs consultations pour trouver votre voyant idéal. Tandis qu’à certains moments, comme un coup de foudre, vous comprendrez que le voyant qui répond à vos questions est le bon. Quoiqu’il en soit, n’ayez pas une idée préconçue de la voyance. Car c’est une profession plurielle en sons et en couleurs. Faites-vous votre propre idée pour briser les clichés sur la voyance ! 

La voyance n'est pas une science exacte et par conséquent malgré tous nos efforts pour sélectionner les meilleurs voyantes et médiums nous ne pouvons vous fournir aucune garantie de résultat sur les prédictions ou leurs datations.