Accessible depuis : 🇫🇷 🇧🇪
contact@malingo.fr
En octobre profitez de -15% sur une consultation privée avec le code : 72VC

Les anges gardiens

Les anges gardiens

anges gardiens

Au cœur du monde angélique

Les anges gardiens accompagnent les humains depuis la nuit des temps. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs vertus ? Plongeons dans le monde merveilleux des anges gardiens et des archanges…

Les siècles passent inexorablement et les anges gardiens ne prennent pas une ride. Depuis l’origine de l’humanité, les anges semblent veiller sur leurs protégés. Leurs premières représentations dateraient de l’an 4000 ans avant Jésus-Christ.

Dans la cité d’Ur, au cœur de la vallée de l’Euphrate, une stèle a été découverte par des archéologues. Elle montre un personnage ailé qui verse de l’eau de vie. Dans d’autres cultures du monde antique, des êtres ailés bienveillants comme Hermès, le messager des Dieux, ont été dépeints.

Les anges gardiens existaient ainsi avant l’arrivée du christianisme.

Les Egyptiens de l’Antiquité pensaient que chaque personne vivant sur terre avait un double nommé « Ka », une sorte d’ange gardien dans le monde invisible.

Les anges au cœur des religions

Plusieurs religions monothéistes comme le christianisme, le judaïsme et l’islam reconnaissent l’existence des anges.

Dans l’ancien Testament, il est raconté qu’Abraham aurait reçu la visite d’anges gardiens. Au cours d’un repas partagé, l’un des anges aurait annoncé à Sara, l’épouse d’Abraham, qu’elle aurait un enfant qui s’appellerait Isaac, et que ses futurs descendants bâtiraient une grande nation juive.

Le Nouveau Testament a apporté des précisions sur les anges. D’ailleurs, on peut dire que

l’angéologie

l’étude des anges

a pris ses racines dans ces écrits. Ce texte sacré explique que les anges étaient les amis des hommes et que ces derniers pouvaient avoir recours à leur aide. Les anges étaient reliés à Dieu. Dans l’Evangile de Matthieu (18,10), il est écrit : « ils regardent constamment la face de mon Père. »

Le mot « ange » se traduit par « messager ».

Au cours du Moyen-Âge, les anges ont été à la mode. De nombreux ecclésiastes et intellectuels ont débattu sur leur essence même.

Un théologien, Pierre Lombard, qui a été évêque de Paris en 1159, a écrit « Sentences », un livre majeur sur la question des anges.

Plus tard, Guillaume d’Auxerre, Alexandre de Hales, Bonaventure, John Duns Scot ont creusé le sujet. Mais si un nom a marqué d’une pierre blanche cette enquête infinie sur les anges, c’est bel et bien celui de Saint-Thomas d’Aquin (qui a été canonisé en 1323, soit moins de cinquante ans après sa mort).

Cet homme brillant a donné de nombreuses conférences sur les anges, à l’Université de Paris. Il était surnommé « le Prince angélique ».

Les anges dans la tradition juive

Durant la même période, la Kabbale, le livre sacré des mystiques hébreux a commencé à devenir populaire. Ses textes comme le Zohar, le Livre de la Création ou le Sefer Yetsirah mettent en lumière la présence et le rôle des anges.

Dans la Kabbale, il est expliqué que dix anges (ou Sephiroth) sont les canaux de l’énergie divine. Ils forment l’Arbre de Vie. Au sommet de cet arbre siège l’ange Métatron. Il est aussi précisé que pour faire l’expérience de Dieu, il faut passer par le biais des anges.

Les anges dans le Coran

Le Coran contient de nombreuses références sur le monde angélique. Alors qu’il méditait sur le mont Hira, à cinq kilomètres de la Mecque, Mahomet aurait entendu la voix de Dieu suite à une illumination intérieure.

Dieu lui demandait d’être son messager, son scribe. Puis Mahomet aurait eu la vision de l’ange Gabriel. Celui-ci lui aurait dit qu’il allait l’accompagner dans son rôle de scribe divin.

Suite à ce premier contact, Mahomet aurait pu entrer dans le monde des anges. Il a donné de nombreuses explications sur leurs missions dans le Coran.

La hiérarchie des anges gardiens

Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir une connaissance globale du monde angélique. Celle-ci a pu être mise en lumière grâce à nos lointains ancêtres ésotéristes, intellectuels et religieux.

Tout d’abord, nous savons que les anges répondent à une certaine hiérarchie. Dans la Bible, les anges sont décrits comme étant des membres d’une armée divine.

Les anges se distinguent donc en fonction de plusieurs groupes.

Voici la classification érigée par Saint Thomas d’Aquin qui a été officiellement reconnue par le magistère de l’Eglise catholique romaine.

Il faut savoir que celle-ci varie d’une religion à l’autre. De plus, les noms peuvent être différents selon les cultures. À titre d’exemple, l’ange Zophiel (qui fait partie de la famille des Trônes) est aussi appelé Jolhiel.

La hiérarchie du premier degré

Séraphins, Chérubins et Trônes.

Les Séraphins

Parmi lesquels nous retrouvons les anges gardiens Michaël, Métatron et Nathanaël pour ne citer qu’eux, constituent l’ordre le plus élevé. Ils entourent le trône de Dieu. Ils purifient et chantent les louanges divines.

Les Chérubins

(comme Uriel, Raphaël ou Gabriel) sont les conservateurs des registres du savoir et les gardiens des étoiles. Ils sont synonymes de sagesse et de connaissance.

Les Trônes

Ils forment aussi un rang élevé dans la famille des anges. Ils représentent la justice de Dieu sur terre. Ils sont les messagers de Dieu auprès des hommes. Raziel et Zophiel en font partie.

La hiérarchie de second degré

Ce niveau réunit les Dominations, les Vertus et les Puissances.

Les Dominations

dirigent les activités des anges de rang inférieur en transmettant les directives de Dieu. Ils portent une sphère ou un spectre en guise d’autorité. On retrouve dans ce rang les anges Zadkiel, Hashmal et Zacharael.

Les Vertus

Elles sont envoyées sur terre pour accomplir des miracles. Elles récompensent celles et ceux qui vont au bout de leurs efforts. Les anges Gabriel, Michaël et Haniel en font partie.

Les Puissances

Elles portent et transmettent l’énergie divine. On dit aussi qu’elles bloquent le Démon dans sa tentative d’envahir le monde. En résumé, elles œuvrent au rapprochement entre les humains et la puissance divine. Camael, Gabriel et Verchiel agissent dans ce sens.

La hiérarchie du troisième degré 

Elle regroupe les anges qui ont une fonction de messagers célestes. À leur contact, les hommes peuvent ressentir des révélations et des aides lumineuses.

Les principautés

Elle regroupent des anges unificateurs. Ce sont des anges gardiens qui veillent sur les différentes communautés ainsi que sur la planète. Amael, Nisroc et Requel font partie des Principautés.

Les Archanges

Ils se placent au sommet de cette longue hiérarchie. Ils sont en quelque sorte les messagers les plus extraordinaires que Dieu peut envoyer aux hommes. Les archanges Michael, Gabriel et Raphael et Metatron appartiennent à ce niveau lumineux.

Les anges

Ce sont les messagers divins qui sont le plus au contact des humains. Ils sont nombreux et ils ont tous des fonctions différentes. Ils sont des guides, des compagnons de route. Ils peuvent changer au fil de l’évolution personnelle de chacun.

Pour conclure sur les anges gardiens…

Ainsi, chaque personne peut faire appel à un ou plusieurs anges, selon l’aide recherchée.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous reporter aux différents ouvrages (« Communiquez avec les Archanges », « Le monde des Anges et des Archanges », « Memento des anges ») du célèbre angéiologue Haziel, qui a publié au cours de sa vie une cinquantaine d’ouvrages dédiés au monde angélique.

 

les-anges-gardiens-ndash-malingo-fr-i-voyance-srieuse-par-tlphone
La voyance n'est pas une science exacte et par conséquent malgré tous nos efforts pour sélectionner les meilleurs voyantes et médiums nous ne pouvons vous fournir aucune garantie de résultat sur les prédictions ou leurs datations.