Développement personnel

L’infidélité, la peur ultime

L’infidélité c’est non seulement LA peur ultime dans le couple, et en même temps une échappatoire pour certains. C’est évidemment la preuve que quelque chose ne fonctionne pas dans un couple, et parfois, pour un des membres du couple, ça peut être un besoin pathologique. Qu’on soit la victime ou l’infidèle, le malaise, le manque de confiance en soi et en l’autre, la sensation de ne pas être à sa place mènent bien souvent à la rupture. La peur de l’infidélité, ou la recherche d’une solution à cette situation est l’objet le plus récurent d’une consultation de voyance. 

Va-t’il me tromper ? Comment arrêter d’être infidèle ? Comment lui dire que je ne l’aime plus ? Automatiquement, ce qui touche au sentimental peut détruire non seulement un couple mais aussi les deux personnes le formant. Et l’infidélité n’est pas un rare danger, elle est très commune. Alors comment s’en prémunir ? Comment faire pour avoir confiance en l’autre et pour instaurer une relation basée sur l’honnêteté ?  

L’Infidélité : un mal commun ? 

C’est quoi l’’infidélité? 

L’infidélité est aussi appelée adultère au sein d’un mariage. C’est le fait, pour un des membres du couple, de briser la promesse d’un amour exclusif. Que ce soit un pacte matrimonial, un PACS où à l’intérieur d’une relation de concubinage, la gravité est la même. Dès lors que les deux partenaires se font la promesse de se réserver sentimentalement et sexuellement pour l’autre, toute tentative visant à aller voir ailleurs peut être perçue par l’autre partenaire comme une trahison. Que ce soient des actes sexuels (tromper), de la séduction, ou même de simples sentiments d’attirance : toutes ces actions peuvent être considérées comme des preuves d’une infidélité.  

Lorsqu’on se met en couple, il est important de parler de ce que l’on attend de notre relation avec l’être aimé. Il y a des couples où l’infidélité ne peut pas exister. Ces couples ont pris la décision d’accepter de ne pas entrer dans une relation exclusive. Ils peuvent alors mettre en place des relations à plusieurs, ou s’autoriser entre eux à ce que l’un ou les deux partenaires aillent voir ailleurs.  

L’infidélité n’est donc pas le fait d’avoir une relation intime, voire sexuelle, avec une autre personne que son partenaire. C’est le fait d’avoir cette relation sans son consentement, d’avoir une relation qui lui est cachée. Mentir à la personne avec qui l’on est en couple en relation exclusive et lui mentir sur d’autres relations vécues, c’est ce qui s’appelle “tromper quelqu’un”. Ainsi, une personne peut tromper deux voire plus de personnes. Elle peut tromper une personne avec qui il ou elle est unie par les liens du mariage. Mais si elle ne dit pas être mariée à son amant/e, elle le ou lui aussi.  

Statistiques, y a-t-il un grand risque d’être trompé ? 

L’infidélité est un fléau en constante augmentation depuis les années 70. En 2014, près d’un homme sur deux avait déjà été infidèles ainsi que près d’une femme sur trois. La proportion de personnes ayant déjà été infidèle est passée de 19% en 1970 à près de 43% en 2014 selon une enquête en ligne de l’Ifop.  

Mais l’infidélité n’est pas toujours liée au sexe. Sans forcément avoir de relation sexuelle, en 2014, 46% des adultes interrogés avouaient avoir déjà embrasser quelqu’un d’autre que son partenaire, et une personne sur deux admettaient avoir joué de leur séduction en l’absence de leur concubin. Et 92% des hommes infidèles interrogés avouaient c’était un besoin émotionnel qui les avaient influencés.  

Malgré cette avancée de l’infidélité dans les ménages, 70% des français croient toujours qu’il est possible de rester fidèle à une même personne toute leur vie. L’infidélité est donc un phénomène commun dans le couple. Mais il est bien souvent possible de l’éviter en s’intéressant aux malaises de son conjoint et en instaurant une relation de confiance et d’ouverture. L’écoute est parfois la meilleure des préventions contre l’adultère.  

Être une Femme infidèle 

Etre infidèle, ce n’est pas forcément avoir des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre. Pour notre partenaire, cela peut commencer dès le baiser, dès l’acte de séduction ou dès l’échange de messages osés avec une autre personne, du même sexe, ou du sexe opposé. Alors il faut se méfier, se renseigner des limites à ne pas dépasser pour la personne avec qui l’on a décidé de passer notre vie. 

Bien évidemment, le plus souvent, nous le savons quand nous avons dépassé la limite. C’est précisément le moment où l’on ne dit plus la vérité, où l’on en vient à cacher des faits, des pensées, un malaise à son conjoint. Être une femme infidèle, cela arrivera dans la vie d’une femme sur trois. Il n’y a plus qu’à espérer que ça n’arrive pas contre l’amour de notre vie, ou alors il faut tout faire pour réparer son tort.  

Plusieurs solutions lorsqu’on est une femme infidèle. 

  • L’homme avec qui nous sommes en couple ne nous correspond plus, on ne l’aime plus. Au lieu d’aller voir ailleurs dans son dos, la meilleure solution reste de le quitter. Vous avez des enfants en commun ? Vous êtes mariée ? La situation n’est pas toujours facile. Elle peut prendre du temps à mettre en place. Mais il faut réfléchir à la possibilité d’être découverte et à tous les problèmes qu’on s’évite sur la longue durée. 
  • L’homme avec qui l’on est en couple nous correspond tant au niveau sentimental qu’au niveau sexuel. Tout va bien, c’est juste un désir de nouveauté ? Ne vous créez pas de problèmes inutiles alors ! Parlez avec votre conjoint pour expérimenter de nouvelles choses, pour sortir de la routine. La communication est la reine de toutes les solutions. 
  • Vous aimez profondément votre conjoint, mais sexuellement ça ne marche pas. Il est satisfait, mais vous non. Ce ne sera pas une chose facile mais parlez-lui en. Tentez de nouvelles expériences, et si cela ne change rien, tentez de proposer un plan à trois ? S’il vous aime vraiment, peut être acceptera-t-il de revoir les codes et les limites de votre relation exclusive ? Alors vous n’aurez rien à lui cacher.  

Tromper sa femme 

Mais il n’y a pas que les femmes qui connaissent cette envie, les hommes aussi. Et bien souvent ils sont diabolisés. On pense que c’est un désir primaire, sexuel qui les anime. Les films érotiques et de Don Juan n’ont pas amélioré la donne.  

Bien sûr, il y a des hommes, infidèles chroniques, qui comme certaines femmes, cherchent sans cesse les conquêtes. Mais l’homme casanier, marié, ou en relation de longue durée, n’est pas celui qui trompera de bon cœur la femme qu’il aime. Bien souvent, un homme qui va voir ailleurs trahit un manque, une incapacité à communiquer. C’est ce manque émotionnel sur lequel il doit travailler. Tromper sa femme ou son mari, c’est une plaie. Et souvent il y a une raison à cela. C’est le couple qui doit trouver une solution. Donc en tant qu’homme, quand on a envie de tromper sa femme, la meilleure chose à faire est d’en trouver la raison et de trouver une solution, seul ou avec son aide. 

Les raisons qui donnent envie de tromper sa femme peuvent être :  

  • Une pulsion sexuelle 
  • L’envie de tester ses capacités de séduction 
  • L’envie de nouvelles expériences 
  • Par vengeance
  • Par ennui à cause d’une routine sexuelle ou routine de vie
  • Des disputes ou un désamour. 

Et quand le dialogue avec l’être aimé ne fonctionne pas, il n’y a plus qu’une seule solution. Même si elle est dure à accepter.

Le divorce : la solution ? 

Le divorce … Le mot est dur. Il brise de nombreux espoirs, notamment celui d’une vie sans embuches. La vie parfaite on ne l’imagine pas avec un divorce en son milieu. On n’imagine jamais la séparation au début d’une belle relation amoureuse. Pourtant le risque est là et plane sur plus de la moitié des couples mariés ou même juste concubin.  

Mais le divorce n’est pas une fin en soi. C’est plutôt une nouvelle chance, un renouveau. La possibilité de tout recommencer de zéro avec une autre personne ou seul. C’est mettre derrière soi une histoire faite d’infidélité, de tromperie. Bien sûr, une rupture ou un divorce, c’est plus facile d’en parler qu’à mettre en place. Les enfants, les biens en communs, les souvenirs, l’attachement sont autant de freins qui nous empêchent de sauter le pas.  

Si le divorce, depuis son autorisation légale, a autant augmenté, c’est qu’aujourd’hui, son chemin nous est facilité. Juridiquement et financièrement, ce n’est pas une période facile de la vie, mais c’est une période où l’on est accompagné. Alors quand le couple bat de l’aile, quand l’amour n’est plus et que la tentation de l’infidélité est de plus en plus fort, le divorce est parfois la meilleure solution. Nous ne vous promettons pas que ce sera facile, mais nous vous promettons que ce sera plus éthique. Vous vous sentirez mieux après, plus libre, et vous retrouverez la possibilité de voir et d’entretenir une relation avec qui vous voulez. En toute intimité ou au grand jour, mais sans mentir à votre partenaire ou à vous-même. 

L’infidélité, surtout à éviter !  

Bien sûr, le divorce, c’est la solution extrême au désir d’infidélité, il existe de nombreuses solutions avant d’y venir. Le dialogue, le partage, s’essayer à de nouvelles expériences. L’important, c’est de ne jamais plonger dans l’adultère. Et si cela est arrivé, parlez-en, expiez votre erreur. Apprenez de cette erreur pour vous construire en quelqu’un de meilleur !  

La voyance n'est pas une science exacte et par conséquent malgré tous nos efforts pour sélectionner les meilleurs voyantes et médiums nous ne pouvons vous fournir aucune garantie de résultat sur les prédictions ou leurs datations.