La Princesse Diana et la voyante Rita Rogers

Princesse Diana et la voyante

La Princesse Diana écoutait avec attention les prédictions des voyants et des mediums. Loin de l’image lisse ou naïve que les medias ont pu donner d’elle, la Princesse était une femme spirituelle, ouverte à d’autres réalités.

Diana Frances Spencer est née en 1961 dans une famille aristocratique. Très tôt, elle a souffert du syndrome de l’enfant non désiré. Ses parents voulaient en effet un garçon et Diana a porté ce sentiment de rejet tout au long de sa vie.

Le destin l’a renvoyée à sa première blessure. En 1981, elle est devenue l’épouse du Prince Charles, sous les yeux de millions de téléspectateurs du monde entier.

Cette jeune femme de 20 ans qui pensait vivre un conte de fées, a très vite déchanté. La veille de son mariage, le Prince Charles lui a avoué qu’il ne l’aimait pas, celle qui faisait battre son cœur était Camilla Parker Bowles. D’ailleurs, il a très rapidement repris sa liaison avec cette femme…

Diana pensait ainsi faire un mariage d’amour tandis que le Prince Charles signait pour un mariage de raison.

Nous connaissons tous la suite. Désespérée de ne pas être aimée, la Princesse Diana a traversé des phases d’angoisse, ponctuées par des crises de boulimie. Elle a même fait deux tentatives de suicide.

Durant cette période, Diana, qui naviguait en eaux troubles, a consulté des dizaines de mediums. Elle a également rencontré de nombreux magnétiseurs. Elle croyait en la réincarnation et aux énergies subtiles. Cette ouverture spirituelle l’a toujours aidée dans les moments les plus sombres de son existence.

En décembre 1992, le mariage de Diana et du Prince Charles a officiellement pris fin.

Dès lors, Diana a repris sa vie en main. Elle est devenue très active sur le plan humanitaire. Elle est devenue un symbole, un exemple, aux quatre coins de la planète.

Pourtant, malgré son sourire et son charisme, Diana était toujours malmenée par ses émotions. Confrontée à la souffrance du monde, de part son investissement pour certaines causes (comme la lutte contre le Sida ou les mines anti-personnelles), cette femme extrêmement sensible cherchait toujours, sur le plan spirituel, un sens aux tragédies.

La rencontre avec la medium Rita Rogers

En 1994, grâce à l’intermédiaire de Sarah Ferguson, l’ancienne épouse du Prince Andrew, Diana a rencontré une medium britannique : Rita Rogers. D’origine roumaine, cette femme très simple, vit dans le Derbyshire, au Nord de l’Angleterre. De cette rencontre improbable est née une belle amitié entre la Princesse et la voyante.

Diana croyait au destin, aux forces de l’Au-delà. Elle lui demandait souvent conseil sur ces histoires de cœur. La voyante savait tout de la Princesse. Souvent, ces deux femmes s’appelaient le soir pour parler de tout et de rien. Elles avaient le même sens de l’humour.

Rita Rogers, la voyante attitrée de Diana
Rita Rogers, la voyante attitrée de Diana

Il est raconté que la medium était rentré en contact avec le défunt Comte Spencer, père de Diana. Elle transmettait ses messages à la Princesse.

Rita Rogers fait figure d’exception. Malgré sa notoriété – qu’elle doit principalement à son amitié avec Lady Diana – la voyante n’a jamais vendu ses confidences, comme cela a pu être le cas pour d’autres mediums britanniques. Elle a pu s’exprimer dans les medias sur sa belle relation avec Diana. Mais elle n’a jamais dévoilé les secrets de la Princesse.

Pourtant, une information est tout de même ressortie, après de nombreuses enquêtes journalistiques : la voyante Rita Rogers aurait vu le danger qui menaçait le couple Diana et Dodi. Elle en avait d’ailleurs fait part à Dodi Al-Fayed, directement, deux semaines avant la tragédie.

12 août 1997 : Dodi Al-Fayed vient consulter Rita Rogers

En juillet 1997, la Princesse Diana a été invitée à Saint-Tropez par Mohamed Al–Fayed, milliardaire égyptien et propriétaire du Ritz à Paris et du Harrods, un magasin emblématique à Londres. Cet homme de pouvoir avait une réputation sulfureuse. Le gouvernement lui a refusé la nationalité britannique à plusieurs reprises.

Lors de ce séjour, Diana s’est rapprochée de son fils Dodi. Cette histoire d’amour naissante n’a pas été vue d’une bon œil par la royauté britannique. Celle-ci craignait un mariage imminent entre la Princesse de Galles et Dodi Al-Fayed.

Peu importe, Lady Diana était désormais une femme libre, heureuse et amoureuse. Début août, Diana et Dodi sont partis en croisière, au large de la Corse et de la Sardaigne. Les images de leur idylle ont fait le tour du monde.

De retour, le couple s’est ensuite rendu en hélicoptère chez la voyante Rita Rogers.

Diana avait parlé de cette femme de cœur à son compagnon. Celui-ci, toujours inquiet (il était persuadé que sa vie était en danger), a accepté cette entrevue avec la voyante.

Diana les a laissés seuls.

Durant cette lecture, la voyante a mis en garde Dodi Al-Fayed : elle a perçu un réel danger sur lui. Elle lui a parlé d’accident de voiture avec une voiture noire, d’eau, d’un tunnel…. Elle lui a clairement annoncé qu’il serait impliqué dans un grave accident de la route, elle lui a demandé d’être extrêmement prudent.

Livide en sortant de cette entrevue, Dodi a pris ces avertissements très au sérieux. Rita Rogers n’avait pourtant pas mentionné le nom de la Princesse même si en pensant à son amie, elle éprouvait un très fort malaise.

Soulignons que la voyante n’a jamais parlé d’assassinat ou de complot à Dodi…

Le couple est ensuite reparti au bord de la mer, pour vivre des moments heureux.

Diana voulait ensuite rentrer au plus vite en Angleterre afin d’être présente pour la rentrée scolaire de ses deux fils.

Souhaitait-il la demander en mariage à cette occasion ? Les rumeurs ont enflé à ce sujet car la Princesse était au courant d’une chose : Dodi allait lui offrir une bague. D’ailleurs, quelques heures avant l’accident, elle avait eu son amie Rita Rogers au téléphone.

Voici le récit de cet échange, que vous pouvez retrouver dans le livre « Diana, une mort annoncée » de Nicholas Farrell et de Marc Roche.

“Ma dernière conversation avec Diana, princesse de Galles, remonte au jour même de sa mort. Il était 4h30 de l’après-midi en Angleterre lorsqu’elle m’a appelée avec son portable depuis une voiture à Paris.

Elle était d’humeur joyeuse et ne pouvait s’arrêter de rire. Elle me racontait ses vacances avec son petit ami Dodi Al Fayed et disait qu’il s’était rendu dans une bijouterie parisienne pour y chercher une bague…

Au cours d’une des dernières consultations que je lui ai données avant ce voyage fatal, j’avais prédit que Dodi lui offrirait une bague….

Maintenant, elle me le rappelait au téléphone. « Rita, je me demande si c’est celle que vous m’avez décrite ! Pensez-vous que ce soit celle-ci ? ».

Je lui ai demandé si elle rentrait à la maison dans l’après-midi.« Pas avant demain Rita », répondit-elle.

« Dodi m’emmène diner au Ritz ce soir »…Elle avait l’air contente et de bonne humeur mais je n’arrivais pas à partager son enthousiasme. J’étais comme assaillie par un mauvais pressentiment. Je sentais qu’il fallait qu’elle rentre chez elle. Je ne voulais pas qu’elle reste à paris. J’avais senti qu’elle était épiée et je lui ai demandé si quelqu’un la suivait.

Elle m’a dit de ne pas m’en faire mais mon malaise ne me quittait pas. Je voulais qu’elle rencontre en Angleterre tout de suite…Elle ne m’écoutait pas ”

La suite, nous la connaissons tous.

Après un repas au Ritz, Dodi Al-Fayed et Diana ont souhaité regagner l’appartement parisien du milliardaire, situé rue Arsène Houssaye.

La Princesse Diana Frances Spencer et Dodi Fayed au Ritz
La Princesse Diana Frances Spencer et Dodi Fayed au Ritz

Mais des paparazzi les attendaient… Dodi était stressé.

De plus, il avait toujours à l’esprit cette thèse du complot contre lui…. Au dernier moment, il a demandé à ce que cela soit Henri Paul, son homme de confiance (qui n’était pas habilité à conduire une voiture de grande remise) qui se charge de leur transfert.

Ils ont imaginé un plan pour détourner l’attention des photographes. Deux voitures leurres démarreraient devant l’hôtel tandis que le couple partirait avec une voiture postée à l’arrière de l’hôtel.

Henri Paul qui n’était plus en service depuis 19 heures est arrivé sur les ordres de son patron et il a pris le volant d’une Mercedes S 280 noire…La réputation de cet homme secret a été très écornée par la suite. Il a été accusé d’être alcoolique, dépressif, et certains medias ont même affirmé qu’il était en fait un agent secret…

Les dernières instants de la Princesse Diana

À bord de la voiture, à l’avant, Henry Paul et Trevor Rees-Jones, le garde du corps de Diana, et à l’arrière Diana et Dodi.

Ce dernier, en voyant qu’ils étaient malgré tout pris en chasse par les paparrazzi, a demandé à ce qu’Henri Paul accélère.

Deux kilomètres plus tard, la Mercedes s’est encastrée sur le 13ème pilier du tunnel.

En quelques minutes, le drame s’est joué.

Henri Paul et Dodi Al-Fayed ont été déclarés morts à 1h25, Trevor Rees Jones était grièvement blessé et la Princesse Diana a été transportée en urgence à l’hôpital….Durant deux heures, les chirurgiens ont tenté de sauver la Princesse mais ses importantes hémorragies thoraciques ne lui ont laissé aucune chance. À du matin, Jean-Pierre Chevènement, alors Ministre de l’intérieur, a annoncé la mort de la Princesse de Galles.

Le monde entier est resté figé par cette nouvelle.

Au Nord de l’Angleterre, une femme s’est mise à pleurer : Rita Rogers, la voyante attitrée de Diana.

Quelques temps après sa mort, elle a été approchée par la presse, afin qu’elle parle de ses consultations avec Lady Diana. On lui a offert beaucoup d’argent mais elle a toujours refusé. Elle a expliqué :

« Diana était une amie loyale et elle attendait la même chose des autres. »

Interrogée par la suite pour les besoins de l’enquête policière, la voyante a précisé :

« Après son accident, certains ont affirmé que si j’avais été une bonne voyante, j’aurais dû prévoir sa disparition, et lui éviter l’accident…mais la voyance ne fonctionne pas ainsi. Un medium peut entendre et voir des choses, transmettre des messages de l’esprit mais il ne peut pas contrôler les événements. »

À bientôt pour un nouvel article !

Anne Bouquet

banniereamour