Accessible depuis : 🇫🇷 🇧🇪 🇨🇭
contact@malingo.fr
En décembre profitez de -25% sur une consultation privée avec le code : ENL8

Specialite voyance

Spécialités de voyance

Le voyant peut exercer son art par intuition. Dans ce cas, il reçoit les informations directement des entités, qu’il transmet à la personne qui sollicite ses services. Ce type de voyance fonctionne comme le don d’un médium.

Mais, dans la plupart des cas, le voyant se sert de divers outils ou objets pendant une consultation. Il en découle donc de nombreuses pratiques, en fonction de l’utilisation des différents supports divinatoires. Quelles sont les différentes spécialités de la voyance ?

Les pratiques populaires

L’astrologie

L’astrologie est l’ensemble des traditions et croyances qui affirment que la position des planètes (corps célestes ronds) dans le système solaire ou des constellations (ensemble d’étoiles), visibles dans certaines directions, à certaines dates et heures, permettent d’obtenir des informations qui sont analysés, pour prédire des événements humains, qu’ils soient collectifs ou individuels.

La discipline prend en compte dix planètes sans la Terre : le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Elle s’appuie également sur des astres mineurs, à savoir la lune noire, les astéroïdes et les nœuds lunaires.

Chaque planète représente une énergie et possède un rôle très précis dans le système. Son action sera influencée par le signe où elle se trouve et se déploiera dans un domaine de la vie, suivant la maison où elle se situe.

En matière astrologique, il existe deux catégories de planètes : les planètes personnelles ou rapides et les planètes collectives ou lentes. Les astres personnels sont le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus et Mars. Elles sont dites rapides parce qu’elles parcourent en peu de temps le cercle zodiacal et passent rapidement d’un signe à l’autre. Ces énergies influencent de diverses façons chaque personne.

La numérologie

Cette spécialité de voyance fut nommée pour la première fois aux États-Unis au début du XXe siècle. La technique s’appuie sur le calendrier grégorien, l’alphabet latin et l’arithmétique.

On associe chaque lettre à un chiffre qui part de 1 à 9 (a = 1, b = 2, c = 3, etc.). Lorsqu’on termine de remplacer les lettres par les nombres, il faut les additionner jusqu’à obtenir un chiffre entre 1 et 9. On compte une variante à 22 nombres.

La cristallomancie

La pratique se base sur l’utilisation d’une boule de cristal qui est le support de divination le plus connu, bien qu’étant relativement récent. Pendant une séance, le voyant peut avoir des flashes portant sur des couleurs, des objets, des symboles physiques, des animaux ou des plantes qu’il interprète en fonction des questions qui lui sont adressées.

La cartomancie

Cette technique divinatoire apparut en Espagne et en Italie au XVe siècle. Elle est associée aux cartes à jouer, en particulier au Tarot de Marseille. Les enseignes des cartes (pique / épées, cœur / coupe, carreau / bâton et trèfle / denier) vont de paire avec des symboliques qui permettent au voyant d’être plus précis dans ses révélations.

Le pendule

Cette spécialité nommée également radiesthésie s’exerce avec une masse symétrique suspendue à un fil tenu par la main du voyant. Une forte oscillation indique de bonnes perspectives. Ce support est utilisé non seulement dans un but divinatoire, mais également pour la recherche de point d’eau (sourcellerie) ou de personnes.

Les runes

Les runes sont issues d’un vieil alphabet d’origine d’Europe du nord. Étymologiquement, ce mot signifie secret, chuchotement ou murmure. La divination par les runes était un art sacré, longtemps pratiqué par de petits groupes d’initiés.

La pratique se décline en différentes variantes, mais se réalisent selon le même procédé. Des runes sont tirées au hasard et leur symbolique lié à leur disposition pendant le tirage donne des indications sur l’avenir.

La chiromancie

Il s’agit de la lecture des lignes de la main, dont la pratique remonte à 5000 ans en Inde et en Chine. Elle n’apparaît en Europe qu’au XIIe siècle. On lie les traits de caractère de la personne consultée aux sept espaces situés entre les lignes de la main (monts) qui portent le nom de planètes.

 

Le Yi-Jing

C’est un des premiers livres imprimés, datant du premier millénaire avant J-C. Il en ressort une méthode divinatoire basée sur le tirage de signes binaires. Un dispositif de soixante-quatre hexagrammes empilés sur six lignes et leurs interprétations constituent la source de la pensée chinoise.

La cafédomancie ou le marc de café

Pratiquée par un spécialiste affirmé, cette voyance très populaire peut donner d’excellents résultats. Elle se rapproche de la technique orientale qui consiste à lire les résidus de thé de Chine.

L’utilisation de Photos

Certains voyants purs travaillent avec les photos ou objets appartenant à leur consultant, ce qui permet de déclencher plus rapidement les visions du spécialiste.

La Géomancie

La divination par la terre est l’une des plus anciennes pratiques de la voyance. Elle consiste à tracer sur le sol de façon automatique des lignes qui forment par la suite des figures. Celles-ci serviront à tirer le thème du consultant. Le tirage se fait à l’aide de pierres. Cette pratique est observé en Afrique.

L’encromancie

Elle s’appuie sur les tâches d’encre, qui sont le support utilisé. L’interprétation des figures et symboles s’opère comme dans la cafédomancie.

De nombreuses autres techniques de voyance sont peu pratiquées, voire méconnues du grand public : l’aéromancie (voyance par le vent), l’alomancie (divination par le sel), la botanomancie (par les plantes), l’ovoscopie (utilisation et interprétation du blanc d’œuf), etc.

specialite-voyance-ndash-malingo-fr-i-voyance-srieuse-par-tlphone
La voyance n'est pas une science exacte et par conséquent malgré tous nos efforts pour sélectionner les meilleurs voyantes et médiums nous ne pouvons vous fournir aucune garantie de résultat sur les prédictions ou leurs datations.